La publicité affirme souvent combien de nombreuses crèmes sont riches. Et c’est vrai, elles sont riches. Pas de bonnes substances, mais d’émulsifiants, de stabilisants, de conservateurs, de graisses, d’huiles, de parfums, etc., etc. Beaucoup de bruit (pour les substances nocives) et rien derrière. En effet, il reste souvent peu de place pour les principes actifs. Tous les additifs peuvent irriter et endommager la peau et bloquer la pénétration des principes actifs dans la peau. Et si vous pensez que cela ne peut pas être pire, alors laissez-moi vous dire maintenant combien ces substances peuvent vous nuire. 

Alcool

L’alcool, c’est bien dans les verres, pas sur la peau. Néanmoins, il est présent sous une forme ou l’autre dans presque tous les cosmétiques pour une meilleure durée de vie et une meilleure solubilité dans les graisses. Pourtant, les monoalcools comme l’éthanol peuvent endommager et dessécher la peau. L’alcool sous forme de diéthanolamines, utilisé comme adoucisseur ou humidifiant dans de nombreux produits, est jugé particulièrement dangereux et dans certains cas cancérigène.

Conservateurs

Toutes les crèmes à base d’eau contiennent automatiquement également des conservateurs, afin de conserver leur aspect et d’éviter la propagation rapide de microorganismes comme les bactéries ou les champignons. Conservable, certes, mais pas durable, car les conservateurs, en particulier sous la forme de parabènes, peuvent avoir des effets secondaires désagréables. Ils sont soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens et sont à ce titre jugés dangereux pour les femmes enceintes et les adolescentes pendant la puberté et seraient également liés à des troubles comme l’infertilité, le diabète, la puberté prématurée et les cancers liés aux hormones.

Parfums

L’odeur est bonne. L’effet ne l’est pas. Les parfums génèrent des odeurs agréables, mais bon nombre d’entre eux peuvent provoquer des irritations et des inflammations de la peau, des allergies, des rougeurs et des démangeaisons.

Pétrole

Est-ce que vous nourririez votre peau avec du pétrole ? Non ? Pourtant, c’est ce que vous faites, sous la forme de paraffines dans de nombreux soins. L’utilisation de pétrole n’est pas seulement discutable pour l’environnement, mais sa nocivité pour la peau est démontrée. Il bouche les pores, assèche la peau et, ces dernières années, des substances cancérigènes ont été découvertes lors de tests sur des produits à base d’huile minérale.

Huile de palme

Bien que cette huile ait moins d’effets néfastes sur la peau, sa production entraîne, en particulier en Asie du Sud-Est, une destruction massive de l’environnement. Des hectares entiers de forêt tropicale sont défrichés afin de produire cette matière première bon marché. Mais concernant les effets sur le climat, c’est chèrement payé.
Ça fait beaucoup de mauvaises nouvelles. Mais en voici maintenant une très bonne : Filabé ne contient absolument aucun additif. Pure à 100 % ! Pourquoi est-ce que Filabé peut s’en passer ? C’est très simple. Enfin, pas si simple que cela, mais il suffit d’une technologie intelligente.
Filabé, ce sont des lingettes pour le visage contenant des liposomes, de minuscules billes cellulaires de principe actif, sous forme sèche. Cela ne nécessite pas de conservateurs. De même, toutes ces substances souvent si nocives pour la peau, Filabé peut parfaitement s’en passer. Lors de son utilisation seulement, la lingette est humidifiée pour masser doucement le visage. Ainsi, la peau du visage est nettoyée en profondeur et, en même temps, les principes actifs purs pénètrent directement dans les pores ouverts et dégagés.

Parfois, moins, c’est plus. Bien plus, même.